#orleans #macdonald #emploi #CDI #tempspartiels #restaurant #france

MacDo, Quick et KFC recrutent!!!!! Profitez en… Ou pas!!

Depuis plusieurs années je suis à chaque fois surpris d’entendre que les chaines de fast food que nous connaissons tous recrutent à tour de bras de nouveaux salariés pour leur « restaurant » ( nous reviendrons un jour sur le titre de restaurant pour ces établissements ).

Pour étayer ma réflexion d’aujourd’hui j’ai eu juste à faire quelques recherches sur internet.

 Image

 

Image

Un rapide calcul vous permettra de comprendre, comme exemple je suis allé sur le site de Macdonald, ils affirment avoir 1200 restaurants répartis dans toute la France et 69 000 salariés; 69000 /1200 = 57,5. Cela veut dire qu’ils ont environ 57 (je vous ferais grâce des 0,5). 

Ayant été patron j’aimerai savoir comment il est possible d’avoir plus de 57 employés dans un restaurant ??

Mais attendez…

Une chose qu’on oublie souvent de nous dire a la radio ou dans les journaux, c’est que certes ils ont 57 employés mais combien à temps complets? Combien peuvent vivre de leur travail?

Bien sur je comprend que certains étudiants ont besoin de job avec quelques heures par semaines pour pouvoir subvenir a leur besoin, mais pour moi la définition d’un travail et de pouvoir vivre de ce travail. Comment peut on payer son loyer, se nourrir, s’habiller avec ce genre de contrat en CDI certes mais de quelques heures par semaines.

Ces contrats sont pour la plupart aidé par les pouvoirs publics et personnellement je suis pour une surtaxe de ces contrats honteux.

Un jour, un patron de l’agglomération orléanaise m’a dis :  » mais est ce que tu sais combien Mc Do fait de fiche de paye sur l’agglo d’Orléans par mois, presque 2000. » 

Est ce que vous trouvez ça normal?? En tout cas moi non.

KFC va s’installer à Olivet cette année, bien sur qu’ils utilisent les mêmes méthodes, et profitent que les gens ont vraiment besoin de travailler pour leur proposer des contrats honteux.

Un jour les choses changeront peut être si nous n’acceptons pas ces situations.

Publicités